Hey Dude! C'est quoi la story des surf trunks?

Alors tu vois, mon pote, à la fin des années 40, début des années 50, porter un maillot de bain pour surfer n'était pas chose facile. Il n'y avait pas toute l'offre d'aujourd'hui et surtout, très peu de personnes surfaient.

Des petits gars pleins de bonne volonté, le crew du Manhattan Beach Surf Club, dont les figures emblématiques de Greg Noll, Dale Velzy (qui monta la premier surf shop de l'histoire en 1952 en Californie), décidèrent de remédier au problème.

Ils achetaient à l'époque des pantalons de coton blancs de la marine à l'Armée du Salut, un peu baggies pour faciliter le mouvement, qu'ils coupaient au dessus du genou. Ils y mettaient un cordon de serrage en guise de ceinture. Et c'était parti.

Tous ces jeunes, marginaux, créatifs et surtout hédonistes ont décidé de partir quelques années s'installer au pays des vagues, au soleil éternel et surtout aux eaux chaudes toute l'année: Hawaii. Les shorts leur offraient une belle protection contre les frottements dus à la wax sur les planches, mais aussi une résistance importante contre la force des vagues déchaînées des îles - faudrait pas oublier qu'ils avaient décidé de camper à Makaha puis de surfer les vagues du North Shore... dont Waïmea.

Sur place, ils trouvèrent un tailleur à Makaha, qui leur faisaient les shorts en coton sur mesure. C'était la grande classe! 

Quand ils ne surfaient pas, ils portaient les mêmes shorts, mais la ceinture défaite, leur conférant une attitude et un look. C'était leur compagnon à longueur de temps, un uniforme anti conformiste, un symbole de jeunesse et de vie au grand air, loin des conventions de leur pays natal. 

L'un des plus connus de ces surfeurs, Greg Noll, décida même de poser sa marque de fabrique, avec une rayure blanche et noire horizontale à la manière des bagnards. Men with attitude. 

Ces shorts, surf trunks, ont été démocratisé avec l'arrivée des marques à la fin des années 60, début 70. 

2015, Made of Sand les relance:) Mais nous on a rajouté un slip extensible et doux à l'intérieur parce qu'on ne va pas se priver d'un peu de confort dans ce monde de brutes...


Article précédent